De l’activité physique pour une bonne santé !

 

Bienfaits, alimentation, rythmes et sensations

Une activité physique régulière, modérée et adaptée a de nombreux bénéfices. Ceux-ci peuvent être amplifiés grâce à la qualité de l’alimentation et à l’écoute des rythmes biologiques et des sensations.


Définition de l’activité physique

Selon l’OMS : « On entend par activité physique tout mouvement produit par les muscles squelettiques, responsable d’une augmentation de la dépense énergétique. La sédentarité (manque d’activité physique) est considérée comme le quatrième facteur de risque de décès dans le monde. »

L’activité physique correspond simplement à la mise en action des muscles et la transpiration peut être un signe de son efficacité. Cependant, la transpiration n’est pas égale pour tous et dépend aussi de la température extérieure.

L’activité physique se caractérise par sa fréquence, sa durée et son intensité. Il n’est pas nécessaire qu’elle soit très intense mais sa régularité est très importante : plusieurs fois par semaine, voire tous les jours avec une durée adaptée en fonction de l’intensité.


Bienfaits d’une activité physique régulière

flèche Pour le système cardiovasculaire car cela entraîne le cœur et les vaisseaux à s’adapter aux besoins et au rythme de l’activité

flèche Pour libérer les tensions car cela induit une diminution de l’adrénaline, hormone du stress, source d’émotions négatives

flèche Pour réguler la dépense énergétique car les muscles utilisent de l’énergie pour fonctionner et cela évite son stockage sous forme de graisse le plus souvent. Ainsi, le risque de surpoids et d’obésité est moindre.

flèche Pour la sensation de bien-être et la bonne humeur car il y a libération d’endorphines, morphines naturelles, source d’émotions positives mais après combien de temps d’activité ? après une vingtaine de minutes en général mais dès 6 minutes selon le Professeur Michel Lejoyeux

flèche Pour l’entretien de la masse musculaire car elle a tendance à diminuer naturellement avec l’âge

flèche Pour améliorer les performances intellectuelles car elle favorise une meilleure oxygénation notamment du cerveau. Cela est surtout observé pour des activités d’endurance.

flèche Pour améliorer le sommeil car il y a diminution du cortisol qui empêche l’action de la mélatonine qui est l’hormone du sommeil. Une étude canadienne a montré que : « Chez une personne tout à fait inactive, la longue période de huit heures de sommeil est remplacée par de courtes périodes de sommeil fragmenté »

flèche Pour augmenter la force mentale car il faut souvent faire preuve de volonté, de dépassement de soi, de ténacité


En pratique, quelles recommandations ?

flèche Quand ?

  • Si c’est avant 8h, à jeun et d’une durée de plus de 35 mn, l’organisme commence à puiser dans les réserves
  • En fin de matinée, cela permet l’entretien de la forme physique
  • Eviter trop tard le soir car l’activité physique augmente la température corporelle et cela peut empêcher l’action de la mélatonine qui favorise l’endormissement

flèche A l’extérieur

  • Pour être dans la nature, à l’air pur, à la lumière naturelle
  • Etre attentif à l’environnement comme les paysages, les bruits, les odeurs pour la satisfaction des sens
  • Concentration et pleine conscience permettent d’échapper à ses soucis pendant quelques instants

flèche A l’écoute de ses sensations

  • Pour apprécier pleinement la libération des tensions et la sensation de bien-être
  • Pour dépasser ses limites « avec modération »
  • Pour prendre en compte de sa forme physique du moment
  • Pour une meilleure gestion de douleurs éventuelles

flèche Alimentation

  • Apport régulier en protéines pour entretenir la masse musculaire
  • Apport en glucides utilisés comme carburant de tous les muscles
  • Aliments riches en minéraux comme les graines et fruits oléagineux riches en :
    • calcium et phosphore pour maintien de la densité osseuse et des cartilages en bon état
    • fer et cuivre pour une bonne oxygénation
    • magnésium pour une meilleure récupération
  • La consommation de protéines après une séance d’entrainement favorise le développement de la masse musculaire

flèche Précautions

  • Hydratation: lire l’article La soif, une sensation vitale
    • avant et pendant l’activité, en petites quantités et régulièrement
    • après l’activité, sans modération et en fonction des besoins
  • Loin du dernier repas : éviter de faire une activité un peu sportive juste après un repas car l’organisme est en pleine digestion, tâche qui mobilise toute son énergie
  • Activité régulière et modérée pour lutter contre l’acidification. Un excès ou une absence d’activité génèrent de l’acidité qui favorise inflammation et déminéralisation
  • Activité adaptée à chacun en fonction de ses capacités
  • Eviter les lieux trop pollués

Pour bénéficier de tous ses bienfaits, à chacun de trouver l’activité physique qui lui plait et lui convient pour parvenir à ce qu’elle soit régulière, variée, modérée, voire ludique. Elle sera davantage source de bien-être pendant sa pratique ou au moins une fois qu’elle est terminée !!!

Emmanuelle Rallet

pr joyeux