Acide – Acidité – Acidification

Quelles différences, quelles conséquences ?

La saveur acide, l’acidité et l’acidification produites par les aliments sont des paramètres à prendre en compte pour choisir une alimentation équilibrée, source de plaisir et de bonne santé.

L’équilibre, notre organisme le recherche en permanence et à tous les niveaux. L’équilibre acido-basique est particulièrement contrôlé pour éviter les effets néfastes d’un excès d’acidité.

fruits leg texte long Continuer à lire … « Acide – Acidité – Acidification »

De l’activité physique pour une bonne santé !

 

Bienfaits, alimentation, rythmes et sensations

Une activité physique régulière, modérée et adaptée a de nombreux bénéfices. Ceux-ci peuvent être amplifiés grâce à la qualité de l’alimentation et à l’écoute des rythmes biologiques et des sensations.


Définition de l’activité physique

Selon l’OMS : « On entend par activité physique tout mouvement produit par les muscles squelettiques, responsable d’une augmentation de la dépense énergétique. La sédentarité (manque d’activité physique) est considérée comme le quatrième facteur de risque de décès dans le monde. »

L’activité physique correspond simplement à la mise en action des muscles et la transpiration peut être un signe de son efficacité. Continuer à lire … « De l’activité physique pour une bonne santé ! »

La cuisine des couleurs

Pour une cuisine toute en couleur

En cuisine, les couleurs sont un élément fondamental à prendre en compte. Elles indiquent la maturité et la fraîcheur d’un aliment, elles évoluent au cours de la cuisson, elles donnent envie de déguster un plat, elles guident les associations des ingrédients.


flèche  Comment préserver la couleur des aliments ?

Avant de se préoccuper de préserver leur couleur, la première étape est de choisir des produits qui contiennent beaucoup de pigments La couleur, c’est la vitalité !. C’est souvent le cas avec des produits de saison, récoltés à maturité et très colorés.  Continuer à lire … « La cuisine des couleurs »

Les rythmes des couleurs

Dans la nature, tout est rythmé et c’est essentiel de se laisser guider par ces altenances.

Nos envies, nos besoins évoluent au cours de la journée, en fonction des saisons, tout au long de l’année et les couleurs aussi !


flèche Les couleurs et les saisons

Les saisons influencent la dominance des couleurs dans la nature. Et, à chaque saison, les aliments disponibles sont particulièrement adaptés pour combler les besoins de notre organisme qui évoluent aussi. Les saisons sont également liées aux saveurs des aliments.

coul saison 1

Selon Didier Michel, les cinq couleurs pures que sont le blanc, le vert, le jaune, le rouge et le noir correspondent aux différentes étapes du cycle végétatif des plantes. Toutes les nuances de ces couleurs se retrouvent tout au long de l’année naturellement dans les végétaux consommés. Au printemps, le vert de la chlorophylle apparaît. Au début de l’été, c’est le jaune du pollen. Puis c’est un festival de couleurs, du orange au violet en passant par le rouge pour les fruits et les baies jusqu’au milieu de l’automne. Pendant l’hiver, les fruits trop mûrs pourrissent et se liquéfient puis l’eau se retrouve sous forme de sève au printemps. Ainsi, le cycle est bouclé. Continuer à lire … « Les rythmes des couleurs »

Symbolique des couleurs

Les couleurs et leurs effets

Les couleurs ont des effets très variés aussi bien sur les organes et les différentes fonctions du corps que sur le moral et l’harmonie globale.

Les aliments ont des propriétés liées à leurs couleurs.

Plusieurs disciplines sont en lien avec les couleurs : la chromothérapie, l’ayurvéda, le régime des couleurs, l’énergétisme, le yoga …

Voici une compilation des effets des couleurs. Continuer à lire … « Symbolique des couleurs »

La couleur, c’est la vitalité !

Plus un aliment est naturellement coloré, plus il est riche en pigments, plus il est protecteur, plus il est appétissant.

Les couleurs sont très liées aux rythmes de la nature. Elles apparaissent grâce à la lumière et ont un impact sur l’appétit, l’humeur, l’énergie, la vitalité.


flèche Les couleurs et les pigments

La couleur naturelle des aliments est due à des pigments. Ce sont des molécules contenant une structure chimique particulière appelée chromophore capable de d’absorber certains rayons de la lumière visible. Leur couleur dépend de leur spectre d’absorption et de réflexion des rayons lumineux.

spectre couleurs

flèche Les familles de pigments

Les nombreux pigments de la nature sont répartis en différentes catégories en fonction de leurs propriétés physiques. Continuer à lire … « La couleur, c’est la vitalité ! »

Conseils pour choisir et déguster des aliments de qualité

La qualité d’un aliment est, à la fois, sensorielle et nutritionnelle avec la recherche d’un maximum de plaisir et de bénéfices pour la santé.


Choix de la qualité

Pour choisir des aliments de qualité, il est essentiel, avant tout, de faire preuve de bon sens et de favoriser :

flèche les aliments bruts c’est-à-dire non transformés, non cuisinés pour lesquels toutes les étapes de préparation pourront être maîtrisées et réalisées dans les meilleures conditions possibles pour préserver les propriétés sensorielles et nutritionnelles

flèche les produits de saison car la nature nous urnit, au bon moment, les aliments contenant les nutriments dont nous avons le plus besoin.

flèche les produits locaux qui permettent :

pdts locaux

flèche les produits qui ont pu se développer à leur rythme, sans être boostés et qui sont consommés à pleine maturité ou au moment optimal de leur évolution.

flèche les produits les plus colorés possibles car ils sont souvent les plus riches en pigments dotés d’un puissant effet antioxydant.

flèche les produits bio, garantis sans OGM, qui se développent plus naturellement. Ce choix est d’autant plus justifié que les produits sont non raffinés et consommés avec les parties en contact avec la pollution, les pesticides, les contaminants extérieurs comme la peau des fruits ou les enveloppes des grains.

Il est tout à fait concevable voire conseillé de favoriser la qualité au détriment de la quantité.


Préservation de la qualité pendant la préparation

Continuer à lire … « Conseils pour choisir et déguster des aliments de qualité »

Les faims plutôt que la faim

La faim est une sensation physique provenant du ventre ou de l’estomac. Elle se manifeste quand le corps humain manque d’énergie et de nutriments. Elle n’est pas souvent perçue car, habituellement, la prise alimentaire la devance. Il existe d’autres formes de faim que celle du ventre. Elles sont sept à avoir été repérées.


Les symptômes de la faim du ventre

Cette faim est perçue toutes les 3 à 4 heures pendant la journée et ce rythme est également observé en période de jeûne. Cette sensation se manifeste sous différents signaux plus ou moins perceptibles :

symp faim

Si ces symptômes s’accentuent avec le temps, la faim est bien réelle. Aussi, toujours laisser passer un peu de temps avant de manger !


Les dessous de la faim du ventre Continuer à lire … « Les faims plutôt que la faim »

La soif, une sensation vitale

La soif est un signe de déshydratation déjà bien présente. Aussi, il est important de comprendre comment elle se manifeste et comment s’hydrater pour la devancer.


Qu’est-ce que la soif ?

Cette sensation est déclenchée par le centre nerveux de la soif situé dans l’hypothalamus. Elle est perçue en cas de déficit d’eau dans le corps c’est-à-dire lors d’une diminution du volume des liquides extracellulaires voire intracellulaires. Ce sont les osmorécepteurs qui détectent ces variations de volume et informent l’hypothalamus.

Le corps humain contient environ 65 % d’eau répartie entre le liquide extracellulaire (2/3 du volume d’eau) et le liquide intracellulaire (1/3 du volumen d’eau). La proportion d’eau diminue avec l’âge.

Trois mécanismes régulent l’équilibre des liquides : Continuer à lire … « La soif, une sensation vitale »

Prendre son temps pour manger n’a que des avantages

Manger est un moment de plaisir, source de sensations variées. 

Prendre du temps pour regarder et sentir un plat, pour mâcher et percevoir les textures, les saveurs et les arômes. Laisser aussi du temps entre deux bouchées. Faire durer ce moment ne peut qu’être bénéfique à tous les niveaux.


Pour la digestion

La mastication a de nombreux effets sur les aliments dégustés.  Elle permet de les décomposer. Les aliments sont humidifiés par la salive s’ils étaient plutôt secs et ils sont réchauffés s’ils étaient froids avant la mise en bouche. Toutes ces effets sont complétés par l’action des enzymes de la salive qui commencent à décomposer certaines grosses molécules comme l’amidon. Cela libère de plus petites molécules ayant une saveur sucrée. Le « travail » des enzymes digestives sera simplifié et plus efficace.

La mastication prépare et facilite la digestion. Continuer à lire … « Prendre son temps pour manger n’a que des avantages »