Quand le plaisir sensoriel permet de se satisfaire de plus petites portions …

… une raison supplémentaire de manger en pleine conscience !

Plusieurs études montrent que le plaisir de manger favorise la modération tout en préservant la satisfaction. Cela peut être bénéfique pour la santé, pour l’environnement… Quelles explications proposer ? Des pistes sont suggérées pour comprendre et surtout tirer profit de ces observations.


Les études et leurs conclusions

Les études ont été menées par Yann Cornil, Maître de conférences à l’Université de British Colombia de Vancouver et par Pierre Chandon, Professeur à l’INSEAD de Fontainebleau, Analyse, n°132, décembre 2018, 4p.. Leurs travaux tentent de répondre à : « comment inciter les consommateurs à choisir, mais également à préférer, des portions alimentaires plus petites ? »

La solution testée est basée sur l’imagerie multisensorielle du plaisir alimentaire qui consiste à imaginer pendant quelques dizaines de secondes les textures, les saveurs, les arômes des aliments avant de choisir ou de déguster un plat. Continuer à lire … « Quand le plaisir sensoriel permet de se satisfaire de plus petites portions … »